« Sansonnets, un cygne à l’envers », de Pierre Thiry

lorenaisreadingabook

La forme :

Le livre est publié avec la formule « Books on Demand », qui permet d’éditer son livre, de le doter d’un ISBN et d’en assurer la promotion. On a entre les mains un ouvrage propre, lisible et facile à manipuler. L’ensemble fait 124 pages. L’image de couverture est pixellisée.

Le livre se découpe en deux parties, la première partie correspond au recueil de sonnets et la seconde partie est une postface en prose présentant l’histoire du sonnet et la vision de l’auteur.

Le fond:

Les sonnets sont plaisants à lire, légers et aériens. L’auteur souligne à multiples reprises la modestie de sa démarche, peut-être pour se protéger d’un jugement sévère. Pas de coup de cœur littéraire de mon côté durant cette lecture. On sent que l’auteur aime écrire, et qu’il désire partager cette passion. J’ai plus apprécié la seconde partie, précisant l’histoire du sonnet, citant de grands écrivains et…

Voir l’article original 11 mots de plus

Publicités