12 Juillet 1817 naissance de…

Portrait de Henry David Thoreau extrait de La Revue blanche de Juillet 1896 (un document Gallica BnF).

Le 12 Juillet 1817 naissait Henry David Thoreau à Concord, dans le Massachusetts aux Etats-Unis. Poète, écrivain, philosophe, disciple d’Emerson, on peut le considérer comme l’un des pionniers de la lutte pour l’abolition de l’esclavage et contre la ségrégation raciale en Amérique, on peut aussi le considérer comme l’un des premiers écologistes. Son père était d’origine française et il exerçait une profession qui le destinait à donner le jour à un poète: il était fabricant de crayons. Sa mère, Cinthya Dunbar était d’origine écossaise et fille de pasteur. Henry D. Thoreau fit ses études à l’Université de Harvard et il vécut ensuite quasiment toute sa vie à Concord dans le Massachusetts (à l’exception des moments où il voyageait). C’est dans cette commune du Massachusetts qu’il est mort le 6 mai 1862. Il avait exercé diverses professions dont celle de géomètre arpenteur mais il abandonna fréquemment ses occupations professionnelles pour voyager et étudier la nature. D’un voyage effectué en 1839, il a écrit un livre publié dix ans plus tard intitulé « A week on the Concord and Merrimak rivers » (disponible en anglais sur le site de la Boston public Library). Son livre le plus connu est intitulé « Walden ou la vie dans les bois » (disponible de la traduction française de L. Fabulet sur le site Gallica BnF).

Extrait de préface de L. Fabulet au Walden de Henry David Thoreau (collection Gallica BnF

Walden de Henry David Thoreau (document des collections Gallica BnF).

Dans les collections de Gallica BnF on trouve, outre son roman Walden, de nombreux documents concernant Henry David Thoreau. La Revue blanche de Juillet 1896 publie sous le titre « Désobéir aux lois » un extrait de Anti Slavery and reform papiers » (à consulter ici sur la plateforme Gallica BnF). Sur cette même plateforme on retrouve un texte Thoreau sur l’Amour publié dans la revue La Phalange du 20 Mars 1913 (à consulter ici).

Le dictionnaire universel d’histoire et de géographie de Bouillet (3e édition 1908) consacre un article à Thoreau (à consulter ici toujours chez Gallica BnF), enfin le journal L‘Excelsior du 21 Juillet 1917 consacre un entrefilet sous le titre Pont des arts au centenaire de la naissance de Henry D. Thoreau aux Etats-Unis. À consulter ici chez Gallica BnF.

Entrefilet consacré par L’Excelsior au centenaire de la naissance de Henry D. Thoreau en pleine première guerre mondiale.

La pensée de Henry David Thoreau a sans doute encore beaucoup à nous apporter aujourd’hui. L’anniversaire de sa naissance est une bonne occasion de le rappeler.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s